Home / Politique / Protestation contre le régime Talon : Le Front pour le Sursaut Patriotique se mobilise pour un géant meeting

Protestation contre le régime Talon : Le Front pour le Sursaut Patriotique se mobilise pour un géant meeting

Certains leaders de l’opposition réunis au sein du Front pour le Sursaut Patriotique (FSP)  n’entendent pas laisser le régime du Nouveau Départ diriger le pays selon son mode de gouvernance. En assemblée générale ce jeudi 5 octobre à la Bourse du travail, ils ont revisité les grandes décisions prises par le chef de l’Etat et son gouvernement. Après une minutieuse analyse, ils ont décidé d’organiser un géant meeting de protestation le vendredi 13 octobre prochain.  Lire le point de leur rencontre ci-dessous:

Compte rendu de l’assemblée générale du Front pour le Sursaut Patriotique

L’Assemble générale du Front pour le Sursaut Patriotique (FSP) s’est réunie ce jour 05 Octobre 2017 de 10 h à 12 h 30 à la Bourse du travail de Cotonou.
L’ordre du jour a porté sur les points suivants :
– Informations
– Programme des activités
– Décisions
– Divers
1°) Au niveau des informations, le comité de suivi a notamment rendu compte à l’Assemblée générale de nouvelles adhésions qu’elle a validées.
L’Assemblée générale s’est félicitée des diverses manifestations entreprises jusque-là, malgré et envers les manœuvres du pouvoir de TALON.
2°) Abordant le programme d’activités, l’Assemblé générale a examiné la situation économique, sociale et noté les éléments suivants :
– Mépris du peuple par le Président et arrogance des membres du gouvernement;
– Misère accentuée de la population;
– Rentrée scolaire de cauchemar pour les parents, les enseignants, les élèves et étudiants : difficultés financières, pénurie d’enseignants, augmentation des frais d’inscription à l’université, grève des enseignants dans des régions entières;
– Poursuite de la liquidation des entreprises publiques et licenciements des travailleurs;
– Scandales créés par le gré à gré et les affaires OFMAS, SAFRAN et les sociétés écrans;
– Chasse aux entrepreneurs nationaux avec des redressements fiscaux fantaisistes;
– Acharnement contre les libertés et tentatives d’intimidations des opposants;
– Décret d’embrigadement des organisations estudiantines.
– Répressions des syndicalistes (eaux et forêts) pour dénonciation publique des scandales de mauvaise gestion;
– Menaces contre le droit de grève à la santé et à la fonction publique;
– Non respect des décisions de justice, affectations arbitraires de greffiers;
– Refus de mise en conformité des lois déclarées anticonstitutionnelles;
– Vassalisation de l’Assemblée nationale;
– Préparation des élections truquées avec le Ravip;
– Et enfin, pillage systématique et accaparement des ressources du pays;
– Etc.
Au regard de l’aggravation de la situation, l’Assemblée générale a salué les mouvements de grèves dans le secteur de la santé contre les réformes antisociales concoctées en continuité, la déclaration des députés de la minorité parlementaire, les luttes des enseignants ainsi queles vives réactions spontanées de protestation des jeunes contre les dérives de la police à Cotonou et ailleurs dans le pays.


3°) L’Assemblée générale a alors décidé de son programme d’actions qui démarre par un grand meeting le vendredi 13 Octobre 2017 à 08 heures à la Bourse du travail de Cotonou pour :
– Protester contre la politique anti- sociale, prédatrice et liberticide du pouvoir de TALON ;
– Exiger la réunion immédiate des Etats généraux pour revoir la gouvernance du pays.
L’Assemblée générale s’est levée avec la détermination de poursuivre les combats pour la tenue des Etats généraux en vue d’un gouvernement patriotique et de probité.

Fait à Cotonou le 05/10/2017

Le Coordonnateur Porte-parole

Jean-Kokou ZOUNON

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Journaliste - Blogger

lire aussi.

Justice : Le mouvement de débrayage largement suivi dans les tribunaux et Cours d’appels

Le mouvement de grève de 48h enclenché par les six (06) syndicats de la justice, pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *