Home / Analyse / L’illusion Internet au Bénin : Rafiatou Monrou engagée à rompre avec la tricherie des fournisseurs d’accès internet

L’illusion Internet au Bénin : Rafiatou Monrou engagée à rompre avec la tricherie des fournisseurs d’accès internet

Rafiatou Monrou, Ministre de l’Economie Numérique et de la Communication

Il n’y a pas de mots pour traduire le désenchantement des populations devant l’insatisfaction à leur quête d’internet. Il revient sur constat fait que ceux-ci sont grugés. La qualité d’internet fourni est de loin médiocre à comparer à ce qui aurait pu être notre capacité en haut débit.

En plus d’être médiocre, la disponibilité de l’Internet au profit du consommateur est aléatoire et mal monnayé . Ce préjudice imposé au consommateur est moral, technique, financier et professionnel alors que le Bénia dispose de réserves techniques et de compétences optimales pour fournir en temps et avec qualité les services payés par la population. Aux dires de la Ministre Rafiatou Monrou de l’Economie Numérique et de la Communication les fournisseurs d’accès Internet n’aspirent que le dixième de notre potentiel Internet. 90% du potentiel ne sont donc pas exploités parce que leurs équipements sont désuets. C’est bien un gâchis qui discrédite tout l’effort consenti par les autorités à nous épargner ce triste sort.

En experte du domaine, elle met le doigt sur l’équipement hors normes des sociétés commercialisant l’Internet au Bénin. Cette tricherie qui a de fortes incidences sur le résultat et l’humeur des consommateurs est un crime économique au regard des dispositions techniques, financières et managériales mises en place pour l’optimisation de la fibre optique acquise à coup de plusieurs milliards.
Au-delà de son manteau de ministre en charge de la question, c’est en spécialiste avertie qu’elle a réuni les fournisseurs d’accès et les intelligences numériques à son cabinet pour une séance de vérité le mardi 3 octobre. Elle a situé les responsabilités et sonné la fin de la récréation qui n’a que trop duré. On ne peut s’accommoder plus longtemps encore de cette médiocrité payée à haut frais par les consommateurs.

Elle confie, qu’on ne saurait plus nous contenter de l’Internet comme un jouet, ou comme un luxe. L’Internet est un outil d’adultes et comme tel, un instrument de création de richesses. En cela, les prestataires qui ne s’identifieraient pas dans ces défis impérieux qui font corps avec les enjeux du Bénin Révélé seront forcés à faire la place à ceux qui seraient conséquents de cette mission de développement économique.

Une nouvelle ère s’ouvre donc pour l’internet et le numérique avec la Ministre Rafiatou Monrou.

Source : Casimir COCOU

A propos Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

lire aussi.

Justice : Le mouvement de débrayage largement suivi dans les tribunaux et Cours d’appels

Le mouvement de grève de 48h enclenché par les six (06) syndicats de la justice, pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *