Home / Économie / Marché de l’UEMOA : Le BENIN émet ses premières obligations synthétiques ce 21 septembre

Marché de l’UEMOA : Le BENIN émet ses premières obligations synthétiques ce 21 septembre

Le BENIN va émettre ce 21 septembre, ses premières obligations synthétiques (OS) sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) estimé à un besoin de financement de 55 milliards FCFA. C’est une annonce de l’Agence Ecofin.

Ainsi, cette incursion sur le marché de la dette interrégionale, devra permettre au gouvernement du  »Nouveau Départ » de financer le budget 2017 pour lequel, au 30 août 2017, un montant de 268,076 milliards FCFA restait à combler sur le marché des titres publics. L’objectif visé pour ce type d’instrument de dette est de permettre aux Etats souverains d’émettre pour un montant conséquent en une seule fois sur le moyen et le long terme. Mais, seuls les Spécialistes en Valeurs du Trésor de l’Etat béninois peuvent déposer les soumissions dans le cadre de l’adjudication via SAGETIL – UMOA.

Les obligations synthétiques sont une sorte de panier de titres de dette composé de bons et d’obligations du trésor détachables. Ainsi, les bons du trésor dotés d’une maturité d’un an, représentent 10% du total des émissions et seront rémunérés à des taux multiples. Le reste de la structure des OS du 21 septembre, essentiellement des Obligations assimilables du Trésor (OAT) béninois, porteront des maturités diverses. Les OAT de 3 ans, pèsent 20% du portefeuille à lever et sont assorties d’un  coupon de 6%. Celles de 5 ans, 35% au coupon de 6,15% tandis que les OAT de 7 ans, qui se taillent 35% du montant global, seront rémunérées à 6,30%. Enfin, les obligations échéant dans 10 ans avec une pondération de 5%, seront servies au taux de 6,50%. De façon globale, tous les titres seront amortissables in fine.

 Le Bénin est ainsi la seconde nation de l’UEMOA à émettre ce nouveau produit financier, après la Côte d’Ivoire.

A propos Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

lire aussi.

Justice : Le mouvement de débrayage largement suivi dans les tribunaux et Cours d’appels

Le mouvement de grève de 48h enclenché par les six (06) syndicats de la justice, pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *